La 3D va-t-elle sauver le porno ?

13 Avr

Des centaines de personnes ont assisté mardi à la première du premier film X chinois en 3D à Hong Kong. Fini le porno ordinaires, « Sex 3D & Zen: Extreme Ecstasy » est le premier film du genre en Chine. Un événement qui illustre bien l’engouement du marché du X pour la 3D.

« Il s’agit de la première projection d’un film X en 3D à Hong Kong. Il ne faut pas s’attendre à un simple film érotique ou quelque chose de vulgaire. Il faut essayer de prendre ce film comme un divertissement pour les adultes« , des propos tenus par le directeur du cinéma en question, Christopher Dim qui, il faut bien le dire, sait défendre son business. D’ailleurs le mot divertissement illustre bien le chemin que souhaitent emprunter les acteurs de l’industrie du X en diversifiant le genre.

3 millions de dollars

Sept projections simultanées ont été tenues dans le centre de Hong Kong pour la première du film qui sort demain sur les écrans nippons. Basé sur un récit classique érotique chinois, « le tapis de prière charnel », ce film à 3 millions de dollars suit un jeune homme qui se lie d’amitié avec un duc et entre dans un monde d’orgies royales et d’autres peccadilles sexuelles… tout un programme.

Deux fois le temps d’un tournage normal

Les producteurs espèrent que la 3D les aideront à développer une activité lucrative dans une niche à part du marché du film. « En fait nous avons déjà attiré beaucoup de touristes et de nombreux ressortissants chinois. Bien sûr, c’est un film pour adultes. Mais les réservations affluent », a déclaré Sun, dont le père, Stephen Shiu, était responsable depuis 1991 d’une société de films érotiques « Sex and Zen ».

C’est cher

Pour se faire, le film a pris presque deux fois le temps d’un tournage conventionnel et avec un budget plus élevé et nécessitant des équipements bien plus avancés. C’est ce qui explique le développement relativement lent des productions 3D dans l’industrie du porno.

Dorcel en pionnier

Mais aujourd’hui, le marché est en plein essor. La société de divertissements pour adultes Hustler est d’ailleurs en train de tourner en trois dimensions la parodie porno d' »Avatar », tandis que metteur en scène italien Tinto Brass prévoit de réaliser une version 3D de son classique de 1979 « Caligula ».

Avant cela, la société française Marc Dorcel s’était déjà lancée dans l’aventure en trois-dimensions en marge du dernier festival de Cannes, en présentant « Short Cuts », le premier film X français en 3D. Rue89 se penchait déjà sur la question il y a un an, se montrant quelque peu sceptique sur l’intérêt du genre.

Nouveaux amateurs ?

Ce nouveau genre de film érotique intervient au meilleur moment dans un secteur sinistré par la profusion de contenus gratuits et des téléchargements sur le web. Surfant sur la vague 3D, amorcée par James Cameron et son film à succès Avatar, l’industrie X a bien compris que le salut de celle-ci pourrait passer par cette innovation, reste à voir si la technologie amènera de nouveaux « fans » du genre.

Martin Médias avec Reuters

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :