Archive | Web RSS feed for this section

Martin Médias est sur(tout) Twitter

6 Juil

Salut à vous fidèles lecteurs !

Vous l’aurez remarqué, le blog n’est plus actualisé en permanence comme ce fut le cas il y a encore quelques mois.

Entre mes nouvelles aventures professionnelles à la télévision et les projets personnels comme Yo ? Non, peut-être ! difficile de trouver le temps de bloguer.

Alors si vous souhaitez suivre au quotidien des infos et du LOL à la sauce Martin Médias, je vous invite à me follow sur Twitter pour continuer l’aventure ensemble !

Publicités

Le Top 50 des FAILS du rap français

27 Jan

Vous avez aimé « Les 100 plus grands classiques du rap français »  ?

Alors vous allez kiffer « Le Top 50 des FAILS du rap français » concocté par le Crew des Haterz, les potes qui s’étaient déjà chargés de l’illustration du célèbre classement de l’Abcdr du son.

Pour fêter leur 3e anniversaire, les Haterz nous livrent cette fois une joli collection de « FAILS », de titres honteux, de clips foireux et d’un paquet d’autres absurdités connues ou perdues dans les limbes de l’Internet.

Alors profitez-en,  ça se passe ici.

Et puis un bon anniversaire aux Haterz !

Révélations sur le nouveau buzz féminin sur Facebook « Je vais vivre à… »

5 Nov

Qui remet ça ? Devine ! Et oui Martin Médias frappe encore une fois. Après le soutien-gorge de couleur, après le sac à main et les alcools, voilà le nouveau petit jeu des filles sur Facebook: « Je vais vivre à…« .

Les « je vais vivre en Colombie pendant…. », « je vais vivre en France pendant… » affluent sur le réseau de Zuckerberg. Comme je ne vais pas vous faire attendre plus longtemps, voici mot pour mot le mail qui circule actuellement entre ladies:

« Coucou les filles ! Voici venue la période de l’année pendant laquelle nous nous concentrons sur la sensibilisation au cancer du sein ! Nous nous souvenons toutes de la couleur de notre soutien-gorge publiée dans notre statut Facebook ou de l’endroit où nous laissions notre sac à main. Cela a eu un tel succès qu’on en a entendu parler jusqu’aux informations. De plus, l’actualisation constante des statuts a fait que de nombreuses personnes ont pris conscience du problème.

Ne dis à AUCUN homme ce que signifie ton statut. L’idée de cette année est d’écrire « Je vais vivre à (ville qui correspond à ton mois de naissance, selon les équivalences ci-dessous) pendant X mois (jour de ton anniversaire) avec un smiley ».

Exemple : si je suis née le 14 février j’écrirais : « Je vais vivre à Londres pendant 14 mois »

Janvier : Mexique ; Février : Londres ; Mars : Miami ; Avril : République Dominicaine ; Mai : France ; Juin : Saint Petersburg ; Juillet : Autriche ; Août : Allemagne ; Septembre : Hollande ; Octobre : Amsterdam ; Novembre : Las Vegas ; Décembre : Colombie.

Tu es des nôtres ? Copie-colle ce message et envoie-le à toutes tes amies. Voyons si nous parvenons à créer une agitation aussi grandes que les années antérieures. »

Vous l’aurez donc compris, le concept est le même que les années précédentes, à la différence près que cette fois le rapport à la sensibilisation au cancer du sein est clairement mis en avant… ce qui n’est pas plus mal pour que les messages passent vraiment.

C’est tout pour moi.

PS: Pour ceux qui trouvent (à raison) que je ne poste plus assez, vous pouvez me suivre sur Twitter !

Qui vous a retiré de Facebook ?

25 Août

Pendant longtemps, ce genre de questions alimentait frénétiquement votre fil d’actualités à base de spam et autres faux sites en bois vous promettant de découvrir qui étaient vos vrais amis sur le réseau social de Mark Zuckerberg.

Combien de fois avez-vous naïvement cliqué sur ce genre de page pour découvrir finalement un grossier « fake » ?

Et bien à présent ce fantasme d’internaute est devenu réalité, puisque l’outil Unfriend Finder vient d’être largement amélioré, et qu’il permet à présent de voir quels sont vos contacts qui vous ont retiré de leur liste d’amis, ceux qui ont supprimé leur compte et même ceux qui n’ont toujours pas accepté votre demande.

Unfriend Finder est un script compatible avec Firefox, Safari et Chrome.

Testé et approuvé par Martin Médias, bien sûr !

Freddie Wong est plus fort que toi

6 Juin

Freddie Wong est sans doute l’un des mecs les plus cools du web. Ce sino-américain de Los Angeles est devenu une star sur YouTube avec ses vidéos geeko-déjantées.

Des petites capsules super bien réalisées, souvent explosives  et bourrées d’effets spéciaux.

Dans sa dernière pépite, Freddie W joue le maître de l’arcade en enchaînant les classiques du genre avec style.

Mention spéciale pour le jeu des pièces, que vous connaissez sûrement si vous avez déjà arpenté les Luna Park des Foires ou de la mer du Nord !

Apple, créateur de besoins inutiles ?

7 Mar

Chaque nouveau produit d’Apple suscite un engouement considérable des férus de technologies. Chantre de la « hype » et de la création, Steve Jobs mène le monde du high-tech à la baguette en créant perpétuellement de nouveaux besoins en la matière. Mais pourquoi est-il si fort ?

C’était l’événement technologique de la semaine dernière, le lancement de l’iPad2 par Steve Jobs « himself ». Plus léger, plus performant, plus rapide etc. tout a déjà été écrit sur la nouvelle tablette de la marque à la pomme, à la faveur d’une large campagne de communication alimentée par des mois d’attente et de rumeurs en tout genre.

L’attente. C’est le maître mot dans une campagne de lancement d’un nouveau produit Apple. Le schéma est toujours le même : faire fuiter quelques informations puis attendre, laissez faire les internautes, laisser monter le buzz. Cette attente suscite à chaque fois l’envie, la curiosité, les fantasmes, les rumeurs et surtout l’impatience chez des millions d’aficionados. Quand la mayonnaise semble bien montée, alors Saint-Apple communique, souvent de façon laconique. On avance alors une date clef et on lance les cartons d’invitation.

“Pourquoi ne l’ont-ils pas fait avant ?”

Une mécanique si bien rodée que la moindre petite mise à jour d’un produit à la pomme fait l’effet d’un mini événement. L’actualisation des OS de l’iPhone en sont le parfait exemple. Une logique perpétuelle d’innovation puis d’actualisation d’un nouvel outil à la lumière des défauts du précédent. Une entreprise presque machiavélique de « ringardisation  » de tout ce qui est remplacé ou amélioré.

La révolution d’aujourd’hui deviendra vite un objet obsolète quelques années voir même quelques mois plus tard. Cette logique est propre au marché du high-tech bien sûr, mais chez Apple elle parait presque être à l’essence même de la conception de ses produits.

Plus de mises à jour pour certains iPhones

Pour preuve, la marque vient d’annoncer qu’elle arrêterait les mises à jour pour les iPhone inférieurs à la version 3Gs et les iPod Touch 2G. Le nouvel iOS 4.3 attendu le 11 mars prochain ne sera donc pas disponible sur ces appareils, vieux de moins de trois ans. Une politique qui relance par la même occasion la question propre à la stratégie commerciale des mises à jours.

Car à chaque lancement et pour chaque objet, on se pose une simple question : « Pourquoi ne l’ont-ils pas fait avant ? ». Une interrogation qui peut paraître candide voir même simpliste, mais cette question tout le monde se la pose. Dès le lancement des premiers iPod, du premier iPhone mais surtout de l’iPad, les questions et les critiques pleuvaient. Pourquoi n’y avait-il pas de flash sur l’iPhone ? Pourquoi est-ce que je ne peux pas exporter la musique de mon iPod sur un PC ? Pourquoi n’y a-t-il pas de caméra sur l’iPad ? Pourquoi ne peut-on pas téléphoner avec l’iPad ? En se référant aux suggestions Google, on pourrait sans doute dresser une liste de plusieurs dizaines d’interrogations du même genre.

Du show, du show, du show

Pourtant, chaque nouveauté se place comme un hit des ventes mais surtout comme un standard de « hype ». C’est bien sur la mode et ses effets d’imitation qu’Apple joue ses meilleures cartes. Un succès du en grande partie à son gourou Steve Jobs. Comme un symbole, malgré ses problèmes de santé, c’est lui-même qui s’est chargé d’annoncer la sortie de l’iPad2. Du pathos, de la mise en scène et une touche de sublime pour lancer la nouvelle version d’une tablette électronique. Un nouveau gadget à la fois désirable, inutile et indispensable présenté comme une révolution d’un genre déjà saturé de projets du même type.

Une fois encore, on se pose une multitude de questions sur le nouvel objet et sur ses capacités. Cependant, devant ces nouveautés technologiques, on oublie sans doute parfois de se poser une question bête et presque primaire : « Au fond, à quoi ça sert ? ». Une interrogation qui pourrait relativiser la plupart de nos achats.

Mais en acceptant le jeu d’Apple et son culte du désirable, en intériorisant l’envie et le besoin de combler des manques artificiels de technologie….  il est difficile parfois d’intellectualiser un achat en se questionnant sur son utilité réelle. « Ça ne sert à rien et c’est pour ça que c’est super… » aurait pu écrire un Paul Eluard 2.0.

Martin Médias pour Geeko

Le meilleur clip de rap du monde

27 Fév

Ce n’est pas moi qui le dit mais les fans de l’excellent site débilo-humoristico-geek « 10 minutes à perdre« . Un site dont je vous parlais déjà il y a un peu moins d’un an sur l’ancien blog. Ce duo comique, en plus de délivrer chaque jour un condensé de l’inutile-indispensable du web, distille des sketchs et autres chansons à l’occasion pour le plus grand bonheur des internautes. Leur hit, une chanson absurde au nom sans équivoque: « Vraiment PD »

Ils arrivent aujourd’hui avec une nouveauté, un clip de rap tout pourri filmé avec une vieille handycam à cassette. Leur mission: nous apprendre l’anglais et le breakdance en même temps. Ce clip oldschool, largement inspiré par une vieille chanson d’NTM, nous replonge un peu dans l’univers coloré et graffiti du début des années 90.

 

 

L’occasion d’ailleurs pour Baptiste et Gaël de rhabiller leur site aux couleurs et tendances des années 90’s. Depuis quelques jours, ils relayent tout une série de vieux buzz d’une époque où l’on faisait autre choses de nos journées que de regarder des vidéos sur YouTube.

Ça parait parfois si loin… d’ailleurs si vous prenez un coup de vieux, je vous conseille d’aller faire un tour sur cet excellent site.

Le Turkmenistan ou la web-dictature

9 Fév

Aaaaah le Turkmenistan….Dictature d’Asie centrale qui reste relativement méconnue du grand public. Pourtant, ce pays se classe parmi les pays les plus fermés du monde en matière de liberté de la presse. Mais plus que l’information, c’est l’accès à celle-ci qui est cadenassée par des tarifs internet exorbitants.

Ce vaste pays côtier de la mer Caspienne partage ses frontières avec l ‘Afghanistan, l’Iran,le Kazakhstan et l’Ouzbékistan. Coincé dans une région qui n’est pas vraiment un îlot de démocratie, cette ancienne  république socialiste soviétique, dirigée de main de fer Gurbanguly Berdimuhamedow, s’affiche comme l’une des dictatures les plus répressives du monde.

Un exemple frappant mais aussi surprenant est l’accès à Internet. Le premier cybercafé du pays a ouvert en 2007 et l’Etat a autorisé l’accès au web à domicile en…2008. Voilà donc trois petites années que les Turkmènes peuvent profiter de l’accès à l’information sur le net, du moins pour ceux qui peuvent se le permettre.

7000$ par mois

Voilà toute la subtilité de la question. L’accès à internet est autorisé mais il est conditionné par des frais de facturation prohibitifs.  C’est bien simple, pour bénéficier d’une connexion au web il faut pouvoir débourser près  de 7000 dollars par mois pour une ligne ADSL. Pour accéder à ce service, un seul service, d’état naturellement : Turkmen Telekom.

Une connexion à haut débit de 2 Mbits par seconde coûte tout simplement 175 fois plus cher au Turkmenistan qu’en Belgique. Mais la dictature asiatique qui entretient des liens privilégiés avec le pouvoir français et ses grandes entreprises a prévu des parades pour les classes les plus défavorisée de la société avec une connexion à bas débit de 64 Kbits (oui oui…64 Kbits !) proposée à plus de 200 dollars par mois, soit le salaire moyen en vigueur dans le pays.

Nous ne sommes pas prêts de voir le hashtag #Turkmenistan souffler un vent de révolte sur la Twittosphère…

Voici la recette secrète du KFC !

4 Fév

Je ne sais pas du tout de quand date cette fuite, mais c’est sans doute la meilleure nouvelle de ma journée. La recette secrète du poulet frit du Kentucky Fried Chicken est enfin révélée. J’en vois d’ici critiquer le célèbre poulet du colonel, c’est vrai c’est de la junk-food, mais croyez-moi, avec cette recette vos soirées prendront une nouvelle tournure !

A vous les gros « buckets » de poulets frits  devant un match de foot et autres plaisirs simples. Pour les lecteurs les moins américains du blog, dites-vous qu’une telle fuite équivaut plus ou moins à la révélation de la recette de la sauce du Big-Mac ou encore de la fameuse recette du Coca-Cola.

Mondialisation, fric, malbouffe, capitalisme, etc. on est en plein dedans…mais ne boudons pas notre plaisir. Du poulet frit, que demande le peuple ?

Explications de la recette en image et en vidéo.

 

Les alcools et les filles sur Facebook: révélations

2 Fév

Décidément,  le spam féminin ne connaît plus de limites. Après la campagne douteuse contre le cancer du sein (sic) mal comprise ou mal interprétée, après un autre coup viral du même genre, voilà que nos friends de sexe féminin se mettent à parler d’alcool à tout va dans leurs statuts.

Pas de panique, vos amies ne sont pas toutes devenues alcooliques, elles s’amusent juste entre elles en relayant un buzz un peu ringard et pas super girly.

Voici donc la signification de ces « codes » qu’elles affichent, toute boisson est évidemment mélangeable:

TEQUILA : femme célibataire;
RHUM : femme sans attache;
CHAMPAGNE : femme fiancée à quelqu’un;
REDBULL : dans une relation amoureuse en ce moment;
BIÈRE : femme mariée;
VODKA :  » l’autre femme », la maîtresse;
SPRITE : femme ne réussissant pas à trouver le bon gars;
WHISKY : célibataire avec des amis intimes ;
SHOOTER : femme qui souhaiterait être célibataire;
GIN : femme qui veut se marier.

Et voilà un nouveau mystère révélé par Martin Médias. C’était vraiment très intéressant.