La sombre déchéance de James Deano

19 Fév

Je vous en parlais il y a quelques semaines, le rappeur belge James Deano fait son grand retour sur la scène musicale…mais tout ne se passe pas vraiment comme prévu.

Son dernier clip « Dream Love » a reçu un accueil plutôt mitigé de son public qui lui reproche de trop s’écarter de la rue. Mais depuis…c’est le drame. Seul et incompris par ses anciens fans, paradoxalement, c’est en plein cœur de la rue qu’on le retrouve.

Les caméras de Nicolas Ceuppens pour « 50 Minutes Outside » l’ont suivi dans une journée comme tant d’autres sur le pavé namurois. Le résultat est accablant.

Salut l’artiste…

Publicités

3 Réponses to “La sombre déchéance de James Deano”

  1. Le Dav' 21 février 2011 à 19 h 19 min #

    C’est trop excellent son pied de nez.
    Certes ça change du James Deano d’avant, mais ça reste de la bombe.
    Les paroles sont tellement vraies, après on s’en fout un peu comme elles sont lachées :)

Trackbacks/Pingbacks

  1. Tweets that mention La sombre déchéance de James Deano « -- Topsy.com - 19 février 2011

    […] This post was mentioned on Twitter by Nathan Soret and Martin Vachiery, Martin Vachiery. Martin Vachiery said: La sombre déchéance de James Deano: http://wp.me/p1hYUD-3O […]

  2. James Deano rappe 5 sur 5 « - 3 mars 2011

    […] clip pop et kitsch qui divise son public et agite les pages Facebook avant de revenir ensuite avec un excellent sketch en guise de réponse […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :